Du dépôt dans le vin blanc sec

DU DÉPÔT DANS LE VIN BLANC SEC

« M. Delong, qui a-t-il au fond de la bouteille de blanc ? »,
« C’est du sucre ? »,
« Que mettez-vous dans vos vins ? »
Toutes ces questions m’ont été posées lors de mes différentes visites. Réponse : Il n’en est rien.
Loin de moi l’idée de rajouter du sucre dans mes vins. Le dépôt cristallin blanc que vous avez trouvé
dans nos bouteilles est d’origine naturelle, c’est de l’acide tartrique. Il représente 70 % des différents
acides composant le vin et parfois, lors de variation de température, il cristallise.
Mais un tel dépôt en bouteille est rare. Le succès de notre blanc sec en est la principale cause.
En effet cela fait deux ans de suite que le volume produit dans l’année est en rupture de stock avant
le Noël du millésime suivant. Ainsi, pour ne pas qu’il y ait de pénurie et pour vous satisfaire, nous mettons le millésime juste vendangé en bouteille. D’habitude, l’embouteillage du blanc sec a lieu au début de l’année qui suit le millésime. Entre janvier et mars, le froid de l’hiver permet que cette précipitation se déroule dans les cuves. mais à cause de cette mise précoce, (trop précoce) ce dépôt a eu lieu en bouteille. Pour y remédier, cette année, nous avons refroidit le vin à 4°, et il semblerait que nous y soyons arrivés.

Donc, aucune inquiétude. Tout cela est parfaitement naturel, aucun sucre n’est ajouté dans les vins du château Majoureau. Bonne dégustation !

Dépôt dans le blanc sec