UNE TERRE, UNE FAMILLE, DEPUIS CINQ GÉNÉRATIONS

Le Château Majoureau est intimement lié à la famille Delong qui l’a fait naitre et grandir. L’histoire débute au milieu des années 1800.

Situées sur les coteaux surplombant la Garonne, la vigne s’est épanouie entre les mains des différentes générations.

1890

Famille Comblat

Notre arrière-arrière-grand-père se porte acquéreur d’une auberge et des terres qui l’entourent, sur les coteaux surplombant la Garonne.

Il commence à exploiter les 4 hectares de vignes qui entourent le domaine.

 

1911

Joseph Delong

C’est par les épousailles avec l’une des filles de la famille Comblat, Marguerite, que Joseph Delong intègre le domaine puis en devient le successeur.

En 1934, il participe à la création de la coopérative de St Pierre d’Aurillac.

1960 / 70

Rolland Delong

C’est au tour de Roland, fils de Joseph de diriger le domaine. En 1978 l’exploitation compte :

  • 12 vaches laitières
  • 6 hectares de vignes
  • 1 hectare de fruitiers  (poires essentiellement)
  • 6 hectares de Prairies et terres à céréales
  • 3 hectares de bois et taillis

1981

Monique et Bernard Delong

La 4e génération représentée par Monique & Bernard Delong, reprend le domaine familial pour en faire une exploitation viticole en AOC Bordeaux Supérieur et AOC Côtes de Bordeaux Saint Macaire. De leur production naît le «Château Majoureau». Ainsi, la professeure de maison rurale et l’ancien marin vont transmettre leur passion à leurs enfants.

DEPUIS 2002

Bernard et Mathieu Delong

Pour pouvoir retirer le meilleur de nos terroirs, la passion et les valeurs ne suffisent pas. Mathieu Delong s’associe à son père en 2002, diplôme de viticulture et d’oenologie du Lycée Viticole de la Tour Blanche en poche. Il va marier ses connaissances à l’expérience de son aîné, et petit à petit, il devient le porte-parole du domaine familial en développant de nouvelles cuvées ainsi que la partie commerciale.

2006

Mathieu Delong

Mathieu devient le gérant de la SCEA Vignobles Delong. Un temps épaulé par sa soeur Emeline en charge du vignoble, il poursuit aujourd’hui seul l’aventure, avec cependant, toujours son père à ses côtés. Depuis cette date, Mathieu Delong a priorisé les valeurs écologiques dans l’exploitation viticole. Aujourd’hui, ce travail est récompensé par une reconnaissance officielle, via une labellisation “Haute Valeur Environnementale”.